Ahmadinejad et sa bombe: pour un grand journaliste de Moscou c'est "Hitler XXI"


Ahmadinejad-Wanted.jpg__Journaliste politique et publiciste très en vue à Moscou, Leonid Radzikhovskii travaille pour plusieurs journaux, notamment "Ogonek",  il intervient régulièrement sur les ondes de “Echo de Moscou”, l’une des principales stations de radio de la Fédération de Russie.
 

Voici de très larges extraits de son dernier éditorial qui, d’après certains commentateurs, est le plus long de sa carrière. 
 

Par la position qu’il défend ici, Leonid Radzikhovskii a lancé une controverse qui ne fait que s’amplifier dans le public russe.
lisez, c'est sans concession :
...................
 

“L'Iran se dirige en zig-zag,mais de toutes ses forces, vers l'arme nucléaire et pratiquement plus personne n'a de doute à ce sujet. Mais personne, non plus, ne peut répondre précisément pourquoi. Les soutiens volontaires (gratuitement payés) de l'Iran dans le monde entier (parmi les pays chrétiens il s'en trouve beaucoup en Russie) répondent : pour sa défense. Ils mentent, car que défend-il ?

On ne dit qu'une seule chose à l'Iran : "ne faites pas la bombe, mais à part ça faites ce que bon vous semble". Malgré les exactions d'Ahmaninejad contre son opposition, personne n'a rompu ses relations diplomatiques avec son pays. Aucune nation n' a pris aucune mesure vraiment coercitive ni entrepris la moindre sanction commerciale productive.

L'Occident a une fois de plus montré sa capacité à "lutter pour la démocratie" ainsi que ses autres principes de "haute morale". Je resterai silencieux à propos de la Russie, mais quoi qu'il en soit la conclusion est claire: nul, ici, ne veut mettre son nez dans les affaires de l'Iran sous aucun prétexte.

Personne n'exige rien de plus de l'Iran que de ne pas produire l'arme nucléaire pour pouvoir dormir tranquillement. Comme dorment tranquillement tout un tas de pays, par exemple le riche Vénézuela qui mène en permanence une guerre de relations publiques haineuse contre les USA.
..........

Pourquoi Israël peut-il posséder une arme nucléaire et non l'Iran ? Encore qu'Israël, qui n'a jamais fait d'essai, pourrait très bien bluffer. Mais gardons l'hypothèse qu'il l'ait; il y aurait quand même à faire une différence entre un pays qui veut en rayer un autre de la carte alors que ce dernier ne lui nie pas le droit à l'existence; c'est la même différence qu'il y a entre un bandit et un citoyen normal.

Aucun pays nucléarisé, ni même aucun autre, à part l'Iran, n'a encore déclaré qu'il fallait détruire un Etat ou que celui-ci n'avait pas le droit d'exister

Une chose est bizarre… Si votre but n’est autre que l’obtention de l’arme nucléaire pour votre propre défense, ne faut-il pas retenir un peu sa langue et ne pas faire de déclarations provocantes ? Mais l’Iran le fait, et plus ça va, plus ça empire… Alors est-ce que seule la langue est incontrôlable ? Ou bien y a-t-il un calcul ? 

Le calcul existe et il est très simple. La bombe n’est qu’une demi-affaire. Il lui faut aussi, à n’importe quel prix, une énorme résonance politique. Ainsi l’Iran serait différent de tous les autres pays possédant la bombe. 

Si l’Iran obtenait l’arme nucléaire, cela ne signifierait pas simplement « une violation du régime de non-prolifération » mais deux choses totalement différentes.


D’abord, une chute brusque de la capitalisation politique de l’Occident.


Et puis, une augmentation encore plus brutale de la capitalisation politique non seulement de l’Iran, mais de tout l’islamisme radical agressif, dont l’Iran deviendrait automatiquement le leader nucléarisé reconnu. 


Revenons à la question principale… Pourquoi aspirent-ils tant à obtenir cette arme ? La réponse générale est donnée plus haut: pour augmenter d’un bond la capitalisation politique et devenir « la pointe de flèche » du Djihad Mondial. Mais tout cela est de la littérature…


Et quelles seraient les actions supposées dans le cadre de cette image du monde ? La réponse demi-officielle est « effacer Israël de la carte ».

Mais pourquoi ? Israël n’a ni des relations diplomatiques, ni économiques avec l’Iran. Ils n’ont pas de frontière commune… Alors pourquoi exterminer les juifs (et les Palestiniens par la même occasion, mais apparemment ils ne s’y opposent pas puisque c’est pour leur propre bien… cela les libérerait des soucis terrestres. Et même s’ils s’y opposaient – l’Iran s’en fiche.)
 

La riposte d’Israël infligerait des pertes irréparables à l’Iran. Ou un immense bonheur, car les victimes iraient directement au paradis où ils seraient entre les mains des sublimes houris. 


Si l’Iran commence à se divertir en gommant la carte du monde, il subira une attaque nucléaire des USA avec toute leur puissance. On me dira que ce serait le souhait du « lobby sioniste maudit qui a occupé l’Amérique ! » Eh, non, il faut simplement relire « Mein Kampf »…

« Le lobby sioniste » n’y est pour rien, comme tout autre lobby d’ailleurs.


En 1939 ce n’est pas « le lobby polonais » qui a poussé l’Angleterre et la France (qui se sont quand même abstenus de faire la guerre) à déclarer la guerre à l’Allemagne. Non, ils ne s’inquiétaient pas pour les Polonais, ni pour les juifs, mais uniquement pour eux-mêmes. On ne peut autoriser un agresseur à brigander dans le monde sans punition. Si on ne casse pas ses cornes, on sera la prochaine victime « soulevée par ces cornes ». 


L’antisémitisme est une très belle chose qui plaît à beaucoup de gens, mais ce n’est pas un alibi universel. Ce serait trop que de permettre à quelqu’un d’aspirer à une domination mondiale (ou régionale) sous prétexte de « lutte contre les juifs » ! 

 

Est-ce qu’Ahmaninejad n’est pas au courant, et les dirigeants religieux de l’iran ne le savent pas non plus? et s’ils le savent, ils n'aspirent qu'à courir au suicide? Sinon pourquoi font-ils l’arme nucléaire ? Comme arme de prestige, elle est assez chère et son efficacité probablement posthume dans ce cas !!

De plus l’idée de convertir des mégatonnes en influence politique est  incompréhensible. On peut prendre pour exemple la Chine qui a l’arme atomique mais ni influence ni de quoi nourrir toute sa polpulation



Il est possible aussi que les dirigeants iraniens, qui sont intelligents et malins, aient un plan complètement différent (la folie des grandeurs n’exclut ni intelligence ni malice). 


Mais il ne s’agit pas de défense grâce à l’arme nucléaire. L’arme nucléaire n’est pas un paratonnerre. La politique extérieure pacifique n’a pas besoin d’arme nucléaire , quant à la politique extérieure agressive elle, ne fera qu’attirer le tonnerre et les éclairs. Une agression nucléaire contre Israel equivaudrait à un suicide garanti de l’Iran. 
 

Non seulement l’Iran n’a pas besoin de cette arme mais elle serait mortellement dangereuse pour elle. 
 

Pourtant, les iraniens sont en train de la fabriquer de manière évidente, démonstrative et arrogante; arrogante parce qu’ils prétendent pouvoir nous convaincre qu'ils ne la font pas.
 

Ceci signifie, par ailleurs, que nous avons affaire à un leader et à un régime qui ne sont pas tout a fait dans les normes. Leur orgueil politique (souvenir de l’empire perse) et leur fanatisme religieux dépassent de toute évidence les limites. On ne peut donc accepter de voir des gens hors normes acquérir des armes sophistiquées, qu’elles soient nucléaires ou non ; au contraire, on doit les leur retirer, pour leur propre sécurité et celle de ceux qui les entourent.”



Radzikhovskii affirme ensuite qu’il est pour des sanctions les plus dures possibles afin de pousser le peuple iranien contre son président, car même si ce pays possède la bombe ce ne sera pas elle qui le nourrira, sauf à considérer qu’une guerre pourrait lui être profitable sur une autre planète. Il poursuit :
 

“Ce serait pour la Russie que les sanctions seraient presque le plus profitable, car elles signifieraient certainement une forte augmentation du prix du pétrole comme dans le cas de la guerre en Irak. C’est pour cela que la position russe, jusque là, était  incompréhensible stratégiquement et tactiquement.

Notre pays, déjà,craint l’influence iranienne ; que se passera-t-il demain si l’Iran, forte de son arme nucléaire venait à montrer une ambition proportionnelle à sa force?
........... 

Ce qui est vrai, c’est qu’Israël n’est pas le  problème de la Russie; la présence d’Israël est l’alibi antisémite de l’Iran et cela ne fait que compliquer la question claire. Une partie des citoyens russes tremble de haine envers Israël et les USA; et, d’après leur logique “ennemi de mon ennemi”, considèrent l’Iran comme leur ami; mais c’est dommage puisque mon “concurrent n’est pas mon ami” même si c’est l’ennemi de ceux que je déteste.
 

La Russie a ses propres intérêts, ils sont limpides : ne pas permettre la diffusion de l’arme nucléaire, ne pas laisser survenir à sa frontière sud un régime agressif, ambitieux, et hors normes avec une bombe atomique entre les mains, ainsi que de ne pas accepter un candidat à l’hyper-puissance régionale. Gengis Khan, Napoléon, Hitler, ça suffit !!La Russie, décidément, ne tire aucune leçon de son histoire.” 

Leonid Radzikhovskii.

 traduction: Mashkel
Reproduction  interdite
les blogs et sites peuvent toutefois en publier une partie à condition d'en indiquer la source par un lien actif sur
Dabbag info