"J'accuse" le Tribunal imposteur "Russel pour la Palestine"

Publié le par Dabbag.info.over-blog.com

Je remercie Y. 

Sur aschkel.info et lessakele

bertrand_russell texte écrit par Pseudanonyme


"Eh bien ! Le "Tribunal" Russell sur la Palestine commence très fort. Tout d'abord il faut rappeler que le Tribunal Russel n'est pas le "Tribunal" Russel sur la Palestine.
Ce dernier n'est qu'un usurpateur s'inspirant du premier et reprenant le même nom afin de marquer les conscience et faire un parallèle odieux entre la Palestine et le Vietnam. Ensuite, un tribunal est censé, en principe
représenter la justice et se doit donc d'être impartial. Le spectacle que nous offre ce tribunal imposteur est l'image d'une totale partialité en faveur des Palestiniens et à l'encontre des Israéliens : 6 questions posées, 6 questions visant à condamner Israël sur un point ou sur un autre, et sur les 6 questions, pas une ne reconnaît des torts aux Palestiniens. Israéliens 100 %,
Palestiniens 0 %... Est-ce cela la justice ? Est-ce cela l'équité ? Est-ce cela l'objectivité ? Est-ce cela l'impartialité ?

Cet autoproclamé tribunal est une insulte à la justice, à l'honnêteté, à l'équité et à la transparence ! Cet autoproclamé tribunal n'est qu'une diatribe fasciste de la pire espèce : celle qui
usurpe la notion de Résistance et la salit dans le même temps en en pervertissant le combat afin de justifier un parti pris invariablement anti-israélien et foncièrement antisémite, niant le droit
aux Juifs de vivre en paix dans un Etat qui serait le leur, en niant le droit à l'auto-détermination du peuple Juif sur sa terre, en trompant l'opinion publique avec des positions publiques
défendues par des mensonges éhontés à l'encontre de sa bête noire, l'Etat d'Israël, en perpétuant ceux-ci, en jugeant et condamnant systématiquement l'Etat Dreyfus, l'Etat juif... l'Etat
d'Israël.

J'ACCUSE ce tribunal fantoche, autoproclamé et mensonger de jeter de l'huile sur le feu du conflit tout en prétendant vouloir l'éteindre.

J'ACCUSE ce tribunal de servir d'intérêts qui ne sont pas la justice, la transparence et l'équité, mais une cause politicienne au goût plus que douteux.

J'ACCUSE son parti pris délibéré contre Israël (vous noterez d'ailleurs que son nom est déjà partial) puisque son objectif avoué n'est pas de défendre quelque notion de justice que ce soit, de
condamner les exactions commises par Israéliens ET Palestiniens mais est de faire punir Israël (et seulement lui), le faire condamner internationalement, le livrer à un lynchage absurde et criminel
(comme ils le sont tous) afin de servir une cause biaisée car basée sur la désinformation la plus vile et la plus veule dont la motivation secrète demeure la condamnation et l'anéantissement du
peuple Juif.

J'ACCUSE ce tribunal fantoche de tenter se substituer au Droit pour faire appliquer le Non-Droit et l'ignominie, de reconstituer les tribunaux staliniens où l'accusé n'a droit à aucune défense, car
en réalité, ce n'est pas contre les Etats de la communauté internationale qui sont visés mais bien l'Etat d'Israël, et seulement lui.

HONTE au tribunal autoproclamé de Russel sur la Palestrine.

HONTE à Ken Coates, Nurit Peled et Leila Shahid pour avoir créé ce tribunal stalinien.

HONTE à Stéphane Hessel, pour en avoir fait la promotion.

Cet autoproclamé tribunal est un outrage aux droits humains qu'il prétend défendre.

Il est d'ailleurs intéressant de noter parmi les fondateurs de ce tribunal, la présence de Leila Shahid (petite fille de Hadj Amid al Husseini, plus connu sous le nom du (Grand Mufti de Jérusalem,
antisémite notoire, grand allié des nazis (les photos et documents existent et sont disponibles. On l'y voit en compagnie de nazis -dont Hitler- et passant en revue ses troupes faisant le salut
nazi), ce Grand Mufti de Jérusalem, qui prônait l'extermination des Juifs où qu'ils soient, Leïla Shahid en a revendiqué d'ailleurs la filiation il y a peu dans le journal Le Monde. Leila Shahid
qui était aussi représentante de l'OLP avec Yasser Arafat (lui aussi de la famille du Grand Mufti de Jérusalem, dont il se considérait officiellement comme le fils spirituel qu'il qualifiait,
encore quelques années avant sa mort, de héros).

L'OLP qui, dans sa charte, appelle à la destruction de l'Etat d'Israël (charte qui n'a jamais été abrogée à ce jour. Car même lorsqu'Arafat l'a publiquement déclarée caduque, il savait que cette
même charte avait prévu le fait que ce type de décision ne pouvait être prise par une seule personne mais par l'ensemble des membres de l'OLP, ce qui n'a pas été le cas.

Source : Aschkel.info link

Publié dans Moyen-Orient

Commenter cet article